L’allaitement en France

La santé et cette étude sur l’allaitement : Où en sont les mamans françaises ? Et bien les résultats, vous allez le voir, sont encourageants : De plus en plus de nourrissons reçoivent du lait maternel dans les premiers jours suivant leur naissance.

Un bémol, tout de même, la proportion chute… et chute très nettement dès le premier mois, pourquoi ? En effet quand le bébé vient au monde, il faut choisir entre plusieurs solutions : Donner le sein ou le biberon ? À 37 ans, j’ai choisi d’allaiter Milena mais une amie à moi de 31 ans donne le biberon. Elle a tenté de la mettre au sein les premiers jours, mais le biberon est plus rassurant : « J’assume bien le fait d’arrêter parce que il y’a eu l’accouchement… il y a beaucoup de choses qui se passent et les douleurs (ne) sont pas que au niveau de l’allaitement donc voilà, aujourd’hui je me dit le biberon, ça a aussi des bonnes vertus, il y a de bons laits. On m’a conseillé à l’hôpital de faire comme j(e) le sentais… »

Pour moi non plus, ça n’a pas été facile, mais j’ai tenu bon : Je crois que l’allaitement est la meilleure manière de protéger l’enfant, voilà déjà des petites maladies de l’enfant et l’immuniser… Et puis pour créer un lien d’attachement plus fort avec ma fille. Voilà je crois vraiment que ce lien que je peux créer avec elle maintenant, c’est quelque chose qui lui donne pour la vie.

En 1972, elles n’étaient que 37% à allaiter, en 1998 53% et en 2010 les françaises sont 69% à donner le sein à la maternité.

Mais cela ne dure pas longtemps. Au bout d’un mois déjà, elles ne sont plus qu’une sur deux. Alors pourquoi abandonner si vite ? Pour des problèmes d’infections, par manque de lait, à cause de la fatigue et de la perception négative du conjoint ? Maintenant les mamans sont beaucoup plus seules : La famille n’est plus là, les mamans, les belles-mères… bon, ça, on est très très isolées maintenant dans notre société.

Sans compter la reprise du travail, car le congé maternité est trop court en France pour convaincre certaines mamans d’allaiter. En Norvège, où il est trois fois plus long, elles sont encore 96% à nourrir leur enfant au sein après un mois..